Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CE BLOG

IMGP6331

Toujours avide de découvertes
et ce a des fins privées et non
commerciales
vous pouvez me proposer des
scooters, voiturettes,microcars,
 pièces , documents ou autres
Une réponse est assurée...Ou
tout simplement me demander
 des conseils, si je peux vous
renseigner, ce sera avec plaisir...
Des encouragements sont
également bienvenus, car
maintenir avec constance
un blog, c'est de l'implication
d'idées, de temps et un partage
 de passion ....parfois fatiguants
voire décourageants !
ISETTA VELAM
ISETTA ECRIN
ISETTA BMW
MESSERSCHMITT
 KR 200
MESSERSCHMITT
 KR 175
ATLAS
KOVER
PAUL VALLEE
ROLUX NEW MAP
SOLYTO
MOCHET
SCOOTERROT
MAICOMOBIL
BASTERT
AEROCARENE
SCOOTERROT
TERROT VMS
BERNARDET
AVOLETTE
 INTER 175
VESPA ACMA
LAMBRETTA
AUTOETTE
VESPA 400
AUTOBIANCHI
EDEN ROC
ROLLERA
V2N
BRUTSCH
YDRAL
SACHS 200
AMC
VOITURETTE
MICROCAR
BUBBLECAR
MOTOCAR
SCOOTER
ANCIEN
BALDI FROG
MINI
COMTESSE
CHANTECLER
OTI BUGATTI
BOUFFORT
CITY CAR
ENVILLE
DE ROVIN
TWIN CONTESSA
TESSY
HEINKEL
TG 500 "tigre"
LOHR fl 500
FOLLIS
PONCIN
CMY 125
VEL RENAUD
VAUCELLE
PUSSYCAR
BISCUTER
VOISIN

Bidule est un chat classe

BIDULE

C'est mon chat d'atelier

toujours prêt à faire

de la mecanique. Mais

dans ces cas là, il retire

son noeud papillon.

IMGP7847-reduite.JPG

8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 15:32

J'ai fini le ponçage de l'avant du Terrot, je vais juste repasser un coup d'apprêt, ponçer au 600 et je peux peindre ! Ensuite, le guidon (et sa moelle épinière) pourront prendre leur place tranquillement, en attendant de peindre le reste. Eh oui, il faudra ajuster les deux caches de la carrosserie arrière avant de peindre...

Repost 0
Published by Donald - dans Terrot vms
commenter cet article
4 décembre 2007 2 04 /12 /décembre /2007 16:57

C'est officiel, j'ai retrouvé la volonté de terminer le Solyto. Sans jamais l'avoir vraiment abandonné, en faisant de temps en temps par-ci par-là quelques bricoles, le Solyto était quand même loin de pouvoir redémarrer...

Les freins sont refaits, le cable d'accélérateur est posé, la roue de secours est à son nouvel emplacement (ah...une surprise rigolote, vous verrez quand j'aurais pris les photos) et...le bougre a fait une pétouille !! Depuis deux ans et demi que je l'ai, je ne l'ai jamais entendu. Voilà qui est fait, enfin ! Le Padre s'est remis sur le coup: il a changé les vis platinées. Il reste plein de choses à faire, dont trouver un emplacement pour la bobine. Mais où diable prenait-elle place ? Lorsque je l'ai eu, elle pendait accrochée par le fil de bougie. Quelqu'un le sait-il ? Nous pensions l'installer dans l'habitacle, mais on aimerait respecter sa place d'origine.

Le retroviseur chromé est posé, et j'ai ajouté un petit caoutchouc sur le capot moteur pour que la peinture ne s'eclate pas à l'endroit où il repose sur le pare-chocs, en position ouverte.

Le plus gros à faire reste donc à déterminer la façon dont étaient branchés les fils sur la manette de démarrage, et s'il me manque quelque chose ou non, genre un boitier électronique.

Les plaques d'immatriculation sont refaites, ainsi que la plaque de tare, sur le flanc gauche, à l'arrière. Bah oui une plaque de tare, on parel bien d'un utilitaire, non ?! Des photos le week-end prochain.

Repost 0
Published by Donald - dans Solyto
commenter cet article
1 décembre 2007 6 01 /12 /décembre /2007 15:14

Vous pouvez desormais voir les moyeux de la Rolux, peints en noir mat et ses moyeux, peints en gris métal et vernies par la suite. Les garnitures de freins sont chez un professionnel pour être regarnies. Au dernier plan, la roue de secours du solyto. Tiens, parlons du Solyto : beaucoup de petites choses ont été faites dessus.... Un article bientôt.

Repost 0
Published by Donald - dans Rolux
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 14:33

La Rolux est descendue de son piedestal (si tant est que deux tréteaux puissent être qualifiés de piedestal !!) pour être commencée à ponçée. Le plus long sera de retirer ce joint en silicone apposé par endroits sur la carrosserie, et bien evidemment d'éviter de trop endommager la peinture : imaginez après les heures de ponçage pour rattrapper la différence de niveau entre le metal à nu (sous le silicone) et la peinture noire..;

Repost 0
Published by Donald - dans Rolux
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 14:27

Dernier épisode de ce fameux capot : il est peint !! Et le faisceau électrique du scooter est terminé ! J'ai même pris la liberté d'y inclure un feu stop, absent à l'origine. Mais c'est tellement indispensable aujourd'hui. Il faut parfois nier l'origine pour des raisons de sécurité. Et dès que j'en ai trouvé de beaux, j'ajoute aussi des clignotants. Nier parfois l'origine, oui ! mais il faut aussi rester dans le ton de l'époque et du véhicule lui-même !

Repost 0
Published by Donald - dans Lambretta type C
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 14:10

Un chassis repeint, ç achange tout. On a cette douce impression de sortir de cfhez le concessionnaire avec une pièce neuve ! Cela a pris du temps à ponçer les nombreux recoins de la pièce en question, recoins souvent inaccessibles en plus, mais cela en valait la peine. En regardant de près, j'ai pu voir que le chassis avait été apprêté par l'ancien propriétaire avant d'être peint (l'espèce de couleur beige). Tant mieux. J'ai choisi d'apposer une peinture satinée sur le chassis, ce me semble approprié pour cette voiture. j'en ai profité pour m'occuper des diverses pièces qui vont sur le chassis (tringlerie de direction, supports moteur, tige de démarrage au kick à main etc...) et c'est ce qui a été le plus long ! En effet, j'ai été obligé de TOUT démonter car tout avait été peint sur la rouille et la graisse....y compris les boulons, ecrous etc..

J'ai donc passé une journée a gratter ecrou par ecrous, vis par vis etc pour ensuite les passer à la brosse metallique rotative afin d'avoir le matal à nu. LE moins que l'on puisse dire, c'est la qualité des aciers de l'époque était remarquable. Toute la visserie ou presque est "revenue" comme avant.

Ensuite, j'ai caché ce qu'il y avait à cacher pour peindre. Une fois sèches, les pièces sont "décachées" et graissées généreusement sur les parties filetées. Comme ça, même avec le metal à nu, pas de rouille ! Et on peut faire des réglages éventuels sans abimer la peinture puisque les parties en six pans ne sont pas peintes. Je n'ai jamais compris qu'on peigne de la visserie ! (A part bien sûr si c'est de la peinture témoin, mais c'est une autre histoire...)

Il y avait une sorte de plaque qui se posait par-dessus le pédalier, mais elle était toute bouffée par la rouille. Je l'ai donc refabriquée. Ceux qui ne travaillent pas sur les voitures n ese rendent pas compte le temps que ça prend !!

Niveau moteur, on l'a fait à deux avec le padre : j'ai refait le joint d'embase, reculassé (après avoir nettoyé cylindre/culasse) et le gros problème vient du manque d'étincelle ... Il n'y a pas d'allumage. Nous avons changé la bobine haute-tension, nettoyé les vis, changé le ressort de rappel des vis et...toujours rien. A voir. Peut-être du côté du condensateur d'ailleurs.

Repost 0
Published by Donald - dans Rolux
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 14:50

J'ai branché Fifi sur le coup : polir les alus de l'Avolette que j'avais sablés. Il m'a même emballé le tout dans du cellophane pour protéger....Sympa, non ?!

En échange, je crois que je vais lui peindre sa roue de secours de Messerschmitt. C'est bien les petits échanges de bons procédés entre potes !

 

Repost 0
Published by Donald - dans Avolette
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 14:47

Fifi, lors d'un de ses derniers voyage en Italie (j'en avais parlé ici je crois) m'a rapporté un capot de coffre de Lambretta C. Il était recouvert d'une espèce de pâte bordeaux, collante et pleine de paille. Le tout posé sur de la rouille.....APrès un dégraissage et un grattage en règle (merci Lili !), j'ai pu l'apprêter en vue d ele peindre, dès qu'il ne pleuvra plus (en Juin peut-être).

Repost 0
Published by Donald - dans Lambretta type C
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 14:43

Comme j'avais un peu d'après dans le pistolet avec ce couvercle de coffre de Lambretta, j'en ai profité (je n'aime pas le gachis) pour repasser un coup vite fait sur la coque du Terrot, afin de cacher le metal à nu. Même si je n'ai pas encore ponçé tout le mastic, ce n'est pas grave. J'en reppasserai plus tard. En effet, ne sachant pas quand j'allais le peindre, j'ai préféré proteger tout ça....

Repost 0
Published by Donald - dans Terrot vms
commenter cet article
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 12:46

S'il y a bien quelque chose de très agréable lors de la restauration d'une voiture, ce n'est ni le démontage, ni le dégraissage ni même cette vile activité qu'est le ponçage....Non, vraiment, les choses agréables, ce sont les choses à effet IMMEDIAT, c'est à dire ce qui rend bien TOUT DE SUITE. Actuellement, je fais une de ces choses agréables : je reconstruis la calandre de la Rolux. En effet, livrée sans rien, cette voiture ne me parlait pas autant que maintenant...

Voyez vous même, avec une seule moitié de la calandre faite, ça rend tout de suite mieux.

RECETTE POUR UNE ROLUX

INGREDIENTS

- de la baguette INOX ou Alu (moi ce sera inox car même si c'est plus difficile à cintrer et à mettre en forme, cela fait partie des choses laissées à la maison par papa et le petit prédateur que je suis ne s'est pas gêné....!!)

- De la visserie de toute sorte (ça sert TOUJOURS)

- une petit étau, une scie à métaux, des limes etc...

MODE OPERATOIRE

Alors là, c'est chacun son truc ! Moi, je sais que je préfère ne pas utiliser d'instruments de mesures, mais procéder par montage, mise en place, ajustage, remontage, ré-ajustage etc... jusqu'à ce que ce soit acceptable d'un point de vue visuel. Le travail n'est pas parfait, car je ne suis pas parfait, mais cela reste dans l'origine, et parfois mieux d'ailleurs. Eh oui, je me suis rendu compte que les trous d'origine de la voiture ne permettaient pas un bon alignement des baguettes inox : la symétrie n'était pas respectée...Alors en corrigeant ça, j'ai moins de scrupules à faire une calandre qui n'est pas parfaite quand je vois comment c'était...!

Le plus difficile est de faire des découpes propres (sans blesser les baguettes inox) et qui font s'emboiter et se correspondre correctement les baguettes entre elles. D'où la nécéssité de prendre une photo une fois le travail terminé, d'attribuer à chaque pièce un numéro grace à Photoshop, et d'identifier le pièces  elles mêmes avec un numéro sur du scotch. Les choses semblent simples en théorie mais ne le sont jamais en pratique...

Quoiqu'il en soit, j'en suis à la moitié de la calandre et voici pour l'instant le résultat.

 

Repost 0
Published by Donald - dans Rolux
commenter cet article