Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CE BLOG

IMGP6331

Toujours avide de découvertes
et ce a des fins privées et non
commerciales
vous pouvez me proposer des
scooters, voiturettes,microcars,
 pièces , documents ou autres
Une réponse est assurée...Ou
tout simplement me demander
 des conseils, si je peux vous
renseigner, ce sera avec plaisir...
Des encouragements sont
également bienvenus, car
maintenir avec constance
un blog, c'est de l'implication
d'idées, de temps et un partage
 de passion ....parfois fatiguants
voire décourageants !
ISETTA VELAM
ISETTA ECRIN
ISETTA BMW
MESSERSCHMITT
 KR 200
MESSERSCHMITT
 KR 175
ATLAS
KOVER
PAUL VALLEE
ROLUX NEW MAP
SOLYTO
MOCHET
SCOOTERROT
MAICOMOBIL
BASTERT
AEROCARENE
SCOOTERROT
TERROT VMS
BERNARDET
AVOLETTE
 INTER 175
VESPA ACMA
LAMBRETTA
AUTOETTE
VESPA 400
AUTOBIANCHI
EDEN ROC
ROLLERA
V2N
BRUTSCH
YDRAL
SACHS 200
AMC
VOITURETTE
MICROCAR
BUBBLECAR
MOTOCAR
SCOOTER
ANCIEN
BALDI FROG
MINI
COMTESSE
CHANTECLER
OTI BUGATTI
BOUFFORT
CITY CAR
ENVILLE
DE ROVIN
TWIN CONTESSA
TESSY
HEINKEL
TG 500 "tigre"
LOHR fl 500
FOLLIS
PONCIN
CMY 125
VEL RENAUD
VAUCELLE
PUSSYCAR
BISCUTER
VOISIN

Bidule est un chat classe

BIDULE

C'est mon chat d'atelier

toujours prêt à faire

de la mecanique. Mais

dans ces cas là, il retire

son noeud papillon.

IMGP7847-reduite.JPG

10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 11:34

Quand une nouvelle auto arrive dans ma petite famille de motocar, mes premiers actes avant restauration sont de redonner son integrité à la voiture. Ainsi, un regonflage ou un changement de pneus, le remontage de petits accessoires etc....

La baby de 1948 était partiellement démontée et surtout dépourvue d'une petite pièce importante pour le coup d'oeil : une jonction de baguette de calandre. Comme les chance d'en retrouver sont minces, autant la refabriquer.

Je dispose de tout un tas de petites choses à première vue inutiles, rangées dans ce que j'appelle la "caisse bricolo". Dans cette caisse, une petite plaque d'alu assez epaisse.

En la coupant, limant et formant sur divers objet, j'ai pu lui donner l'arrondi et le galbe suffisants pour donner l'illusion. Il ne me reste plus qu'à faire les finitions : abrasion de la surface à la lime pour lui donner un aspect plus lisse et...polissage ! Mais ce sera lors de la restauration de la voiture. Pour l'instant, elle donne le change et ça me suffit !

 

IMGP8453.JPG

 

IMGP8452.JPG

 

IMGP8454.JPG

Repost 0
Published by Donald - dans Rolux
commenter cet article
10 août 2012 5 10 /08 /août /2012 10:06

J'avais à disposition ce moteur, à la base monté sur un Inter 175 A, dont j'ignorais l'etat interieur et l'eventuelle possibilité de rouler à nouveau. De piètre apparence, j'ai quand même décidé de l'ouvrir. Ca m'a pris deux semaines de degrippage (merci le petit butagaz et le WD 40) car si j'ai appris quelque chose en mécanique, c'est qu'il faut prendre son temps et être patient pour ne rien endommager.

 

Le moteur tel que trouvé :

Ydral-175-L-49-avec-Gyrostarter.jpg

 

Les carters alluminium ont visiblement souffert des mauvaises conditions de stockage à l'humidité. Tout était malheureusement bloqué.

Après des heures de chauffage doux, de dégrippant et des quantités phénonémales de volonté, le moteur était ouvert et entièrement démonté. Après avoir tout degraissé, fait l'inventaire des pièces à remplacer, je decidai de sabler les carters (interieur/exterieur) et les autres pièces (culasse, cylindre etc...). Peindre et renover les pièces à disposition allait me laisser du temps pour me mettre en quête des joints spi et des roulements. Je les ai trouvé : si un lecteur a besoin, je transmettrai les références sur simple demande.

Par chance je disposai d'un embiellage d'avance pour 175 avec les fameux crans HIRTH d'entrainement du Gyrostarter.

La commande des roulements et spi passée, j'ai eu tout le temps de refabriquer mes joints papier d'étanchéité des carters moteur.

Ensuite, le remontage du moteur a été assez rapide. C'est la refection du Gyrostarter qui a été plus délicate, le système étant quand même assez complexe. J'ai dû rebricoler les rupteurs, refabriquer un ressort de rappel (merci le feuillard !) et remonter le gyro correctement.....

Pour l'heure, branché à une batterie, le gyro s'enclenche correctement, il ne me reste plus qu'à attendre la pièce maitresse du moteur : la vis M10 au pas de 100 de 15 cm de long qui maintient le crans HIRTH de l'embiellage en contrainte sur les crans de l'arbre du Gyro. Et là, je pourrai le faire demarrer sans risque d'abîmer quoi que ce soit ! A suivre donc....

IMGP8228-copie-1.JPG

IMGP8229.JPG

IMGP8232.JPG

 

IMGP8438.JPG

IMGP8437.JPG

 

IMGP8439.JPG

 

 

 

 

Repost 0
Published by Donald
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 09:07

Chaque année c'est le même problème de lutte de pouvoir : qui passera au premier tour et ensuite au second ? Qui sortira pour le premier tour de quartier des beaux jours ?

  La place est convoitée.....

D'un coté les 125 cc, d'un autre les 200. Les sous parti avec dynastart, les centristes comme l'avolette avec le moteur au centre, les traction avant etc.....les concurents ne manquent pas.

Tout ceci donne lieu à des manipulations politiques : la Rolux qui fait semblant de perdre de l'huile pour que je m'occupe d'elle et que ça me donne ainsi l'envie de rouler avec. Sans parler du Messerschmitt, qui detient pour l'instant la majorité des voix, et pense continuer encore longtemps à passer devant les autres.

 

Le plus abject est la propension de chacun à dire du mal de l'autre : "n'opte pas pour le Terrot, il te fait toujours le coup de l'amorce de serrage,prends moi plutôt, je refroidis mieux". Désolant.

 

 L'avolette met en avant le defaut de la Rolux qui n'entraine que par la roue arrière gauche et a une direction approximative "ouais tu verras, prends moi elle c'est une girouette, elle passe toujours de gauche à droite sans prevenir. Pas stable tout ça". La réponse est encore plus vile : "oui ben moi au moins, j'ai deux phares". Navrant.

 

J'en passe et des meilleurs sur le Bernardet qui devait se présenter mais qui n'a plus de moteur suite à un problème de harcèlement dans le garage, qui a éclaboussé sa réputation politique....

 

La représentant des verts, la voiture en bois, n'est même pas mentionnée dans les sondages.

 

Au milieu de tout ça, qui trinque ? Les sans papiers, qui espèrent être régularisés par la FFVE et font profil bas en attendant.....

L'Eden-roc et la Fiat 500 surveillent ça de loin, se demandant comment le monde tourne. Pas encore concernées, elles  restent cependant là, dans l'ombre, préparant leurs arguments futurs......

 

Et Bidule et moi, au milieu de tout ce bazar dans l'atelier, on est un peu démunis. Paumés même.

 

Pas de doute, il est difficile de s'y retrouver au milieu de tout ça. Allez, je vous laisse, je vais me préparer pour le second tour des elections presidentielles. Ca au moins c'est de l'authentique, ça c'est rafraichissant, avec des personnes réèllement impliquées qui, ELLES, pensent réèllement à notre bien-être dans un élan altruiste, voulant améliorer le monde, pas comme ces maudits microcars......qui ne pensent qu'à rouler des mécaniques.

Repost 0
Published by Donald
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:59

Voici en image un véhicule pour lequel j'ai eu un véritable coup de foudre....On reconnait aisément les moyeux utilisés pour l'Inter et l'Avolette. Le moteur est un Sachs 200 cc, celui même utilisé sur les Messerschmitt KR 200 entre autres. Les freins sont hydrauliques. Siège a strapontin.

 

A regarder de près, la construction est très serieuse et bien faite sous des apparences plutôt simples, avec ses pans coupés à angles droits. J'ai l'intention de la restaurer comme à l'origine.

 

Je trouvais amusante l'idée de prendre la voiture en photos à côté d'un autre véhicule dans les mêmes tons :-)

A suivre

P1090483.JPG

 

P1090484.JPG

 

P1090480.JPG

Repost 0
Published by Donald
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 19:45

Aux dernières nouvelles, il me restait à faire faire le reservoir et a fabriquer le pot d'échappement pour l'Inter. Le reservoir est arrivé jeudi ! Merci encore à NOMANDIE RADIATEURS qui une fois de plus a fait un travail exceptionnel.

En aluminium, il répond aux côtes d'origine et s'insère parfaitement dans son petit emplacement. Au classique robinet en fond de cuve j'ai préféré un petit tube sortant tout droit, car les vieux robinets sont toujours embêtant à fuire, à demander des joints aux côtes spéciales, à être parfois irréparables car sertis... etc etc....J'ai donc posé un robinet venant du domaine nautique et s'intercalant entre deux morceaux de durit. Bref, l'Inter est alimenté en essence et ne fuit pas !

L'autre gros morceau était le pot d'exhappement.

Sorte de frankenstein, il est constitue d'un tube d'echappement de renault express des années 80 trouvé chez les amis Serge et Yannick et d'une détente de je ne sais quoi, qui était monté sur un kart artisanal, dont le moteur m'a été apporté par l'ami Gilles.

Donc j'ai dû, afin d'avoir un ensemble cohérent,  gérer la trajectoire du pot : pas trop près du pneu mais pas trop loin non plus, pour dégager le passage à la tymonerie de vitesses. Après une journée de labeur, quelques coups de scie et de Mig, ça y est, j'ai pu procéder à l'essai sur route de l'Inter...Et croyez moi, avec le pot, le bruit est certes encore présent mais moindre par rapport au premier essai mais surtout, plus de ratés moteur. Le bonheur.

 

IMGP8062

 

IMGP8066

 

IMGP8067

 

P1090445

 

P1090446

 

Repost 0
Published by Donald - dans Ca avance !
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:24

...à ces différences qui ponctuent la création automobile depuis qu'elle existe. A plus forte raison sur les petites séries telles que les motocars, parfois artisanaux.

  Qui n'a jamais remarqué de variations entre plusieurs Rolux, Mochet ou Avolette selon les années, les modèles ou les disponibilités du catalogue des équipementiers de l'époque ? Si la plupart du temps les véritables raisons de ces variations nous échappent, nous pouvons cependant aujourd'hui, au gré de nos trouvailles, les répertorier et s'amuser à les classer.

  J'inaugure donc cette nouvelle catégorie intitulée "ces petites différences" avec l'Inter, qui occupe en ce moment mon esprit. Il y a des démarquations évidentes (boite à gant ou non, nombre de grilles d'aération, variations de forme de carrosserie, moteur l49 ou aj55, échapement, moyeux, train avant retractable ou non etc....) mais ce qui m'amuse principalement est de débusquer les différences à priori pas evidentes sans fouiner.

Il y a quelques années, au moment de la restauration de l'Inter, un détail m'avait frappé : le support de catadioptre en fonderie d'aluminium. Il en existe deux modèles qui, s'ils ne sont pas regardés de près, peuvent nous berner. Et pour être franc, il est rare d'en avoir deux côte à côte......

Sous un aspect général identique, on peut remarquer deux diamètres différents ainsi que des variations de forme.

Les deux modèles l'un sur l'autre : la différence est nette.

P1090426

 

Tandis que côte à côte, la taille semble similaire :

P1090424

 

Selon le modèle, l'inscription au dos diffère : B1 pour le grand modèle, B2 pour le petit. La suite des chiffres ne varie pas. Faudrait-il en déduire que le grand modèle était monté sur les premiers et le petit sur le reste de la production d'Inter ? Ou alors est-on en train de peigner la girafe à se poser des questions qui n'ont pas de réponse ?

 

P1090425

 

La différence ayant le plus de conséquence sur l'aspect est la forme des "pattes" de la pièce : angulaire (B2) ou arrondie (B1).

P1090428

 

P1090427

 

Sur mon Inter, le numéro 1214, le modèle B2 était monté. Le splus pragmatiques d'entre vous se poseront la question de la fixation : comment deux diamètres différents pouvaient se monter sur le capot ? Réponse amusante : sur le capot arrière du mien, d'origine étaient percés deux trous pour chaque fixation, permettant de monter l'un ou l'autre des modèles selon le diamètre.

Et sur le vôtre ?

A suivre.

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:44

 

 

Ca a été pour moi une vive émotion que de voir cette voiture se mouvoir à nouveau. L'Inter 175 a, ici à moteur Ydral AJ 55 avec demarrage à Gyrostarter, est à l'origine de ma passion pour les petites voitures des années 50.

Il me reste à attendre le retour du reservoir et à fabriquer un pot d'échappement à partir d'un tube que j'ai récupéré dans une casse hier. Peut-être ce week-end ?

Quand l'essai sur route ne sera plus faussé par le fait que le moteur soit en échappement libre, le plaisir n'en sera que décuplé ! Reconnaissons quand même que l'Inter fait preuve d'une grande souplesse sur route et il en émane un plaisir de conduite incontestable. A suivre....

 

 

 

Repost 0
Published by Donald - dans Ca avance !
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 12:43

Il y a de ces petites françaises que l'on ne croise pas souvent et que l'on se rejouit de voir.....Chaque fois qu'une survivante réapparaît, je ne peux m'empêcher de sourire, me disant que l'amateur de microcars/motocars a encore de beaux jours devant lui, avec des sorties de granges impromptues encore possibles.

 

La société industrielle de livry est à l'origine de plusieurs voiturettes. En 1949 elle presenta l'ATLAS, et ensuite en 1951  la KOVER. Ces deux voitures étaient réputées pour utiliser le même chassis. Une fois encore nous voyons le gouffre séparant  l'histoire des livres de la réalité : pour avoir pu comparer les deux côte à côte, il n'en est rien. Plus court sur l'une (Kover) et utilisant des trains roulants et suspensions différents.

 

Les rares KOVER croisées avaient toutes la même motorisation : un AMC 125. Le modèle survivant ici présenté est équipé d'origine d'un moteur LABOR, commun aux motoculteurs, et d'une boite séparée. Le tableau de bord ainsi que la démultiplication de la direction sont différents du modèle posséde par mon père, sans parler du volant. Le reste est similaire : plancher en bois, roue de secours sur le capot arrière, pare-chocs etc....

 

Kover bleue : collection privée

 

KOVER (2)


Kover jaune : musée en Allemagne

 

800px-Kover_car.JPG

 

Nous parlions de l'atlas plus haut, un autre modèle qui en  très inspiré est la COCCINELLE de la société SOFRAVEL. Même allure générale, elle empruntait beaucoup à la petite de Joseph Besset, différant par les passages de portes, la calandre avant (abandonnant la plaque atlas en fonderie d'alu au profit de baguettes horizontales). L'exemplaire ici présenté est particulièrement charmant dans ce coloris je trouve. Il se dégage de cette auto une allure épurée lui séant à merveille. Remarquez au passage que même les différentes ATLAS  diffèrent entre elles à chaque fois : roues arrières couvertes ou non, portières ou non, phares, pare-brise etc.....

 

Sofravel : musée en France

 

800px-Sofravel_1947-1948_schrag.JPG

 

Image d'une ATLAS recemment sauvée à titre de comparaison (privé) :

 

IMGP7781.JPG

 

Pour clore la "trilogie de Livry" comme je m'amuse à l'appeler, nous ne sommes pas encore en mesure de montrer de photos du "Piaf" aujourd'hui puisqu'il n'a pas encore été- à ma connaissance-trouvé. Un jour peut-être ? En attendant voici un visuel.

Email0004.jpg

 

Dans un autre genre, mais toujours dans les "avant 1950", j'ai le plaisir de vous faire partager cette découverte : une Julien MM 5 dans un état plus que correct, très authentique. J'aime beaucoup ce genre de trouvaille et cette couleur lui sied merveilleusement. Mon père en a possédé deux : une noire et une bleu ciel dont seulement le train moteur était récupérable. Trouvée chez un casseur, elle se désagrégait au fur et à mesure que le treuil la sortait de son ornière....

 

La julien trouvée il y a peu :collection privée

 

P1110304b-copie-1.jpg

 

P1110311-copie-1.JPG

 

Les portes, pare-chocs et banquettes sont bel et bien présentes mais démontées de la voiture. Trouverons nous un jour la mm 4, la mm 7 ou même le petit utilitaire camionnette ? Ou encore, fantasme absolu, la JULIEN VUP, dont la photo suit ?

 

VUP-Julien-1946-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Donald - dans Le saviez vous
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 23:29

  J'ai souvent manifesté de la curiosité par rapport à l'Avolette orange et ses deux détails majeurs qui la differencient des autres modèles survivants : le volant monobras façon Citroën et son cockpit aux angles arrondis, en lieu et place du volant plus classique mais mieux fini, à deux branches, et du cockpit aux angles plus marqués.

   L'ami Peter Svilans m'avait transmis un document dont je ne viens qu'il n'y a peu de temps de mesurer l'ampleur : il s'agit bel et bien de ce modèle, non pas photographié mais dessiné ! Je vous laisse faire le rapprochement de vous même. Le dessin est certes interprêté, voire caricaturé, mais l'évidence est bel et bien là.....

Le Document :

 

10118

 

L'avolette orange prise dans un angle approchant :

 

IMGP5090

 

Détail de l'habitacle, avec le volant :

 

P4981.jpg

 

Un cockpit d'Avolette comme on les connait "habituellement". On aperçoit le volant à deux paires de branches

opposées.

IMGP1238.JPG

Les angles de cockpit ne sont pas la seule difference, qui tient vraiment dans la globalité de la pièce : la structure de celui aux angles prononcés est tubulaire tandis que l'autre, celui de la orange, est formé de tôles pliées, cintrées et pointées entre elles. Cette structure présente l'avantage de pouvoir y installer sans colle des joints en "U" qui pincent l'extremité en fer plat du cockpit et permettent d'épouser parfaitement la carrosserie ainsi que la forme du pare brise en position fermée.

 

 

Repost 0
Published by Donald - dans Avolette
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 09:19

Je fais passer un message pour quelqu'un qui m'a contacté :

 

RECHERCHE MESSERSCHMITT KR 200

Je recherche une microcar MESSERSCHMITT KR200 bleu clair ou gris, pour apparaître dans un court-métrage que je prépare. Ce court-métrage est inspiré du film Brazil de Terry Gilliam sorti en 1984 et dans lequel la MESSERSCHMITT KR200 apparaissait déjà.
Ce film se tournera notamment à Noisy-Le-Grand en région parisienne, là où le film Brazil original a été tourné. Le tournage aura lieu en février ou mars et durera un week-end.
Si vous possédez une microcar de ce type ou si vous connaissez quelqu'un qui en possède une, je vous remercie de prendre contact avec moi:
Laurent Franchet
EMAIL: l.franchet@kandogames.com

 

brazildon---3.jpg

Repost 0
Published by Donald - dans Messerschmitt
commenter cet article