Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CE BLOG

IMGP6331

Toujours avide de découvertes
et ce a des fins privées et non
commerciales
vous pouvez me proposer des
scooters, voiturettes,microcars,
 pièces , documents ou autres
Une réponse est assurée...Ou
tout simplement me demander
 des conseils, si je peux vous
renseigner, ce sera avec plaisir...
Des encouragements sont
également bienvenus, car
maintenir avec constance
un blog, c'est de l'implication
d'idées, de temps et un partage
 de passion ....parfois fatiguants
voire décourageants !
ISETTA VELAM
ISETTA ECRIN
ISETTA BMW
MESSERSCHMITT
 KR 200
MESSERSCHMITT
 KR 175
ATLAS
KOVER
PAUL VALLEE
ROLUX NEW MAP
SOLYTO
MOCHET
SCOOTERROT
MAICOMOBIL
BASTERT
AEROCARENE
SCOOTERROT
TERROT VMS
BERNARDET
AVOLETTE
 INTER 175
VESPA ACMA
LAMBRETTA
AUTOETTE
VESPA 400
AUTOBIANCHI
EDEN ROC
ROLLERA
V2N
BRUTSCH
YDRAL
SACHS 200
AMC
VOITURETTE
MICROCAR
BUBBLECAR
MOTOCAR
SCOOTER
ANCIEN
BALDI FROG
MINI
COMTESSE
CHANTECLER
OTI BUGATTI
BOUFFORT
CITY CAR
ENVILLE
DE ROVIN
TWIN CONTESSA
TESSY
HEINKEL
TG 500 "tigre"
LOHR fl 500
FOLLIS
PONCIN
CMY 125
VEL RENAUD
VAUCELLE
PUSSYCAR
BISCUTER
VOISIN

Bidule est un chat classe

BIDULE

C'est mon chat d'atelier

toujours prêt à faire

de la mecanique. Mais

dans ces cas là, il retire

son noeud papillon.

IMGP7847-reduite.JPG

21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 18:53

Voici un document, source INPI, présentant l'Avolette. Le brevet a été demandé le 4 Octobre 1956 et délivré le 3 Février 1958.

Il porte sur plusieurs originalités du véhicule, notamment la jointure des deux demi coques plastique grâce à un bourrelet en caoutchouc de grosse section permettant à la fois de limiter les vibrations dûes à la marche et d'absorber les hypothétiques chocs. A ce sujet est montré un shéma en coupe de l'outil, lui même breveté,  permettant de mettre en place ce bourrelet "pare-chocs", en écartant les extremités, pour avoir accès aux rebords tombants de chaque demi-coque.

Le système de suspensions à roues tirées est aussi abordé, ainsi que la colonne de direction, sorte de cardan souple.

Ici est montrée la voiture "en coupe" pour expliciter le chassis, et ses renforts pour solidifier la demi-coque superieure. Notez qu'il est possible, pour les plus aguérris, de reconnaître la silhouette du fameux moteur SACHS, avec son carbu, sa coiffe de refroidissement et son filtre à air.

 Rappelons que la société AIR TOURIST se targuait de pouvoir changer de motorisation une Avolette en un temps record. Ydral, Sachs ou Maico ? 125 ? 175 ? 200 ? 250 ? Faîtes votre choix....Et ne parlons pas du modèle à motorisation Lambretta 125 ou 150, dont la carrosserie était modifiée.

Repost 0
10 août 2006 4 10 /08 /août /2006 12:57

La société M.A JULIEN avait déposé un brevet pour la monocoque renforcée de sa MM5 et un autre pour son système de sièges rabattables.

Repost 0